Tag Archives test

Liv 2 de chez LELO, test de sextoy par Leianam.

Par Posted on 0 3 min de lecture 463 lectures

Je suis très heureuse d’avoir reçu le sextoy Liv 2 de chez LELO. Tout simplement parce que, en y réfléchissant, je ne possède pas de vibromasseur. Étonnant n’est-ce pas ?

Aussi loin que je me souvienne, j’en possédais un oui. Un de la marque Durex. C’était un de mes tous premiers sextoys. Après quelques années de bons et loyaux services, il a tout simplement décidé de rendre l’âme. RIP !

Ensuite j’ai été tentée par des joujoux un peu plus particuliers au niveau de leur forme et plutôt des « rabbit ». Donc voilà, je suis très heureuse d’enfin en récupérer un 🙂

Ce qui m’a attiré chez le Liv 2 de chez LELO, c’est qu’il est tout petit. Dans un monde où l’on pense que « plus gros c’est, mieux c’est », je trouvais ça indispensable de démontrer que l’on peut prendre son pied avec des sextoys plus petit ». Eh bien oui, tu n’as pas besoin d’un truc énorme quand tu sais comment jouer avec un petit (et c’est valable pour les membres des messieurs aussi).

Caractéristiques

  • Longueur : 17,4 cm
  • Diamètre : 3,5 cm
  • Autonomie : 4h
  • 8 modes de vibrations
  • Waterproof
  • Hypoallergénique
  • Convient aux femmes et aux hommes
  • Convient au plaisir anal

Je teste le Liv 2 de chez LELO

En solo

Ma première envie était de tester le Liv 2 de chez LELO sur le clitoris (ça me rappelle la bonne vieille époque ou je ne possédais pas de sextoy spécial clitoridien). En même temps ça vibre, alors pourquoi s’en priver ? Et je n’ai pas été déçue… C’est toujours agréable comme sensation.

En vaginal, c’est très agréable aussi. Ce que j’ai le plus apprécié, comme je l’ai déjà mentionné, c’est qu’il est fin. Ce n’est pas toujours évident de trouver un petit sextoy de très bonne qualité. Sa petite taille lui permet aussi d’être très léger. Et puis, il n’est pas trop long. Manipuler un sextoy très long, c’est du sport et on le sent vite dans les bras.

Les vibrations sont très efficaces. Le plus fort est assez fort. Et les paternes (programmes de vibrations) peuvent rendre la masturbation plus ludique. La matière quand à elle est vraiment très douce. Et je trouve ça toujours super quand un sextoy est waterproof. Ça rend le nettoyage plus facile et ça permet plus de folies.

Sa petite taille pourra peut-être te tenter de l’utiliser en anal. Sa taille est parfaite pour cette pratique. Parfait pour les débutants et les confirmés ! Ce que je veux faire passer comme message avec ce sextoy, c’est qu’on pense toujours que plus c’est gros, plus vous aurez du plaisir. Mais non en fait, certains joujoux démesurés peuvent blesser, gardes ça en tête. Et il n’y a aucune honte à avoir à utiliser de plus petits sextoys.

Autres situations

Je pense que ce sextoy pourrait être une bonne solution pour la double pénétration si c’est ce qui te branche 😉

Petit aparté

Ce sextoy m’a été envoyé par le site Sexy Avenue. L’envoi s’est fait rapidement et discrètement. Il a été convenu avec le site que mon jugement ne devait en rien être altéré par ce partenariat. Je t’offre ici mon avis sans enjoliver ni ternir les choses. D’ailleurs, ce test est totalement subjectif. Un joujou ne pourrait pas me convenir, mais bien à toi. En matière de plaisir, chaque personne est différente et c’est pour cela qu’il existe autant de joujoux dans le but de satisfaire les désirs de chacun/chacunes. N’hésites surtout pas à aller faire un tour sur le site Sexy Avenue qui recèle 1001 objets de plaisir.

Côté lumineux et côté obscur

Avantages

  • Waterproof
  • Silencieux
  • Petit et léger
  • Très classe

Inconvénients

  • Le prix (139€)

Ce qu’il faut retenir Womanizer Liberty

J’ai adoré le Liv 2 de chez LELO. C’est un sextoy utile, simple et efficace. De plus, son petit gabarit le rend parfait comme premier sextoy pour les jeunes filles ou tout simplement pour les femmes ayant un petit vagin. Si tu cherches un vibromasseur petit mais puissant, C’est celui là qu’il te faut !

Note Globale

[skills value= »80″ size= »180″ bgcolor= »#ffffff » fgcolor= »#cc1bce » donutwidth= »8″ title= » » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills]BoutonJe veux ce sextoy !

Womanizer Liberty – Test sextoy – Leianam

Par Posted on 0 7 min de lecture 590 lectures

Ahhhhh, le fameux Womanizer Liberty. Je dois dire qu’avec tous les sextoys de type (je t’assure que je n’arrive jamais à catégoriser ce genre de sextoy… »suceur de clito » c’est vraiment horrible 😅 et en plus c’est plus une question de pulsations que de succions ou que d’aspiration…), bref avec tous les sextoys de ce types qui sont sortis, on ne sait plus où donner de la tête.

C’est vrai, les prix varie du simple au… quintuple 😦. Il y en a de tous les design, de toutes les couleurs, des beaux, des classes, des marrants. En fait, c’est comme si tu te retrouvais au milieu de The Walking Dead mais avec des sextoys à la place des zombies… Certains te feront rire, d’autres pleurer et peut-être même que certains te tueras… de plaisir je parle 😉. Donc ce n’est pas toujours évident de faire son choix. Le mieux c’est de tester pour savoir et c’est pour ça que je suis là.

Et Dieu sait à quel point j’ai adoré le Womanizer Liberty… Je possède déjà le Satisfyer Pro 2, le Sona Cruise de chez Lelo. Mais il me manquait un des pionniers de cette génération de sextoys, où en tout cas, celui qui à rendu célèbre les « aspirateurs à clitos » (même ça j’ai du mal à le dire), j’ai nommé le WOMANIZER. Et en 4 mots, le Womanizer Liberty, ça déchire sa race ! (voyez ce langage comme un cris proche de l’orgasme).

Description du Womanizer Liberty

Le Womanizer Liberty est un sextoy de type « clitoridien à pulsations » (je crois que je tiens quelque chose là). Il te feras vibrer sans contact direct avec la peau. C’est tout simplement énorme. Et crois-moi qu’en matière de jouissance, il sait y faire malgré sa petite taille. Eh oui, il est mini rikiki car il est spécialement conçu pour te suivre là où tu iras, découvrir de nouvelles contrées jusqu’alors inexplorées (et je ne parles pas de ton corps cette fois 😁). Le diction : « Ce n’est pas la taille qui compte » prend ici tout son sens. 

De plus, il est Waterproof, donc il te suivra encore plus partout. Autant te dire que là, oui, tu vas le considérer comme ton meilleur amis ! Et puis, être waterproof ça a un gros avantage : le nettoyage. Tu le passe sous l’eau tiède, le nettoie avec un savon anti-bactérien et hop le tour est joué ! Moi j’aime aussi faire un pshit de lotions antibactérienne spéciale sextoy, mais c’est comme tu veux… tant qu’il est nettoyé. Sinon, aïe la mycose. 

Mais aussi 

Il est aussi super silencieux. Imagine toi assise dans les transports, tu le mets en place et à toi l’orgasme en toute discretion… pour le sextoy je parle, toi, ça risque d’être un peu plus compliqué ! Pourquoi je dis de le mettre en place ? C’est simple, il est tellement petit et bien conçu qu’il suffit de le mettre en place, de serrer les jambes et tadaaaaaaa ! Sérieusement, c’est le premier sextoy qui dans mon cas, me permets de me libérer de mes mains et de jouir les jambes fermées… Oui je suis plutôt « démonstratrice » pour atteindre l’orgasme !

Blagues à part, je vais accéléré sinon ce test sera beaucoup trop long. Ce sextoy vous est fourni avec une pochette (en plus de son boitier aimenté qui permet de protéger l’embout). Il se recharge en mode aimant. La charge dure 60 minutes et il tient 120 minutes en action, ouaip il est aussi tenace ! Ah oui, il est fourni aussi avec un embout plus grand. Les concepteurs de sextoys ont enfin compris qu’on avait pas toutes la même taille de clito. (Il ne manquera plus qu’il fasse ça aussi pour les tailles de vagins pour les dildos mais ça c’est une autre histoire).

Caractéristiques

  • Sextoy clitoridien à pulsations.
  • Longueur : 10.4 cm
  • Largeur : 5.5  cm
  • poids : 90 gr
  • 6 modes de pulsations
  • Prévu pour l’emmener partout grâce à sa petite taille
  • Coque de protection pour le transport et le rangement
  • Très silencieux
  • Silicone 100% hypoallergénique
  • Chargeur aimanté
  • 120 minutes d’autonomie

On teste « la Bête »

A la base j’étais sensée tester le Stimulateur Womanizer 2Go, le sextoy en forme de rouge à lèvre. Mais pour un soucis technique, Sexy Avenue m’à proposé de plutôt tester le Womanizer Liberty. Et tu sais quoi ? Je ne regrette ABSOLUMENT pas ! Ça faisait un moment que je voulais tester ce que valait les petit sextoys format voyage. Et je ne suis pas déçue car en plus il s’avère que le Liberty est plus petit et plus léger que le Rouge à lèvre. 

En solo

Je n’ai pas pu attendre avant de le tester. Je le trouve très facile à placer enfait, ce qui n’est pas le cas de tous. J’avais du mal avec le Satisfyer Pro 2, le Sona Cruise était un peu plus facile à placer. Mais le Liberty est, de loin, le plus facile à placer. 

Au  niveau des sensation, j’adore… Il est plus doux que le Sona Cruise et plus intense que le Satisfyer. Combien de temps j’ai mis à jouir ? 2 minutes 30 max 🤭 je ne sais pas si je dois être fière où avoir honte… Tu sais quoi ? On ne devrait jamais avoir honte de pouvoir jouir en 2 secondes. Ha ! 

Après ça, je lis le manuel. Il est écrit qu’on peut le faire tenir tout seul entre ses cuisses pour disposer librement de ses mains. Je me suis dis : « Mouais, encore un truc qu’ils essaient de nous vendre mais qui n’est pas vraiment fiable ». Alors, j’ai testé… eh bin, ils n’ont pas mentis les salauds ! Je jouis aussi vite que d’habitude. Chapeau bas les gars, vous avez fait un super boulot ! 

En duo

Que serait un test de sextoy sans son utilisation au sein du couple ? Eh bien je peux te dire qu‘il assure (le sextoy hin). Aussi bien en missionaire qu’en levrette. Eh oui, il faut tout de même varier les plaisirs…Oups…Attends… Quoi ?…. : »Mais oui mon chéri, toi aussi tu assures ! »…Désolé, Nam me rappellait à l’ordre 🙄… Revenons à nos moutons, une position à tester, c’est couché sur le ventre (oui en mode crêpe ) ton/ta partenaire sur toi…ça peut être super cool !

Autres situations

Par contre, je ne l’ai pas (encore) testé en voyage, dans la voiture, en public (soyons folles !), sous la douche… Mais je sais que désormais ça sera lui que je prendrais quand je partirais !

Dans le bain, je ne tente pas. Ce n’est pas la sensations qui me dérange, non car c’est vraiment chouette. C’est juste que j’ai tendance à me choper une mycose quand je jouis dans le bain… Alors je ne tente plus.


Le Womanizer Liberty en simple, clair et concis !

Le Womanizer Liberty est tout simplement une réussite. Avec lui, je kiffe et je surkiffe. Si tu ne sais pas sur quel sextoys à pulsations craquer, ne cherches plus, c’est sur celui-ci. Womanizer a réunis dans ce petit bijoux, toutes les qualités indispensables pour un sextoy de ce type. En effet, il est petit, silencieux, puissant, ergonomique, adapté à toutes, waterproof, il est endurant et assez joli dans sa sobriété à vrai dire. Son prix (99€) justifie toutes ces qualités. 

Finalement, le Womanizer Liberty est tout simplement LE sextoy à mettre entre les mains de toutes les femmes. Pour moi, ce sextoy est un 10/10.

Petit apparté

 

 

Ce sextoy m’a été envoyé par le site Sexy Avenue. L’envoi s’est fait rapidement et discrètement. Il a été convenu avec le site que mon jugement ne devait en rien être altéré par ce partenariat. Je t’offres ici mon avis sans enjoliver ni ternir les choses. D’ailleurs, ce test est totalement subjectif. Un joujou ne pourrait pas me convenir, mais bien à toi. En matière de plaisir, chaque personne est différente et c’est pour cela qu’il existe autant de joujoux dans le but de satisfaire les désirs de chacun/chacunes. N’hésites surtout pas à aller faire un tour sur le site Sexy Avenue qui recèle 1001 objets de plaisir.

Côté lumineux et côté obscur

[row custom_class= » »][col-md-6]Les points positifs[plus_list]

  • Tout (lire le test complet car je n’ai pas envie de me répéter 😊)

[/plus_list][/col-md-6]

[col-md-6]Les points négatifs[minus_list]

  • Pour jouer le jeu, disons que l’aimant du boitier de protection est un peu faible. Mais on s’en fout si on le met dans la pochette.

[/minus_list][/col-md-6][/row]

Ce qu’il faut retenir Womanizer Liberty

[row custom_class= » »][col-md-4][skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#000000″ donutwidth= »8″ title= »Plaisir » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][col-md-4][skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#000000″ donutwidth= »8″ title= »Ergonomie » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][col-md-4][skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#000000″ donutwidth= »8″ title= »Rapport qualité/prix » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][/row]

[spacer]

Note Globale

[skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#dd3333″ fgcolor= »#0fc7ff » donutwidth= »8″ title= » » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills]

« How good was i ? » de YAMATOGAWA -Test lecture Hentai-

Par Posted on 3 3 min de lecture 1.2K lectures

S.M. , petite amie un peu trop lubrique, casque de réalité virtuelle… Laissez vous porter par ces histoires toutes plus excitantes les unes que les autres.

[spacer]

TITRE : How good was i ? • SCENARIO : Yamatogawa • DESSINS : Yamatogawa • EDITEUR : Taïfu comics • COLLECTION : Hentaisansinterdits • GENRE : Hentai              • PARUTION : 23 mai 2013 • Public adulte

[spacer]

Qu’est-ce qui s’y passe ?

[row][col-md-9]

  • Yû est un jeune étudiant qui doit passer un examen pour rentrer à l’université. Mais sa petite amie, Saki, va lui rendre la tâche bien difficile. L’un est l’autre ne peuvent s’empêcher de s’envoyer en l’air encore et encore…
  • Hiro et Minako sont en couple depuis un bon moment maintenant. Ils décident de pimenter leur couple… en faisant l’amour sur les toits de l’école.
  • Yôko est devenue une étudiante très dévergondée depuis qu’elle vit seule. Sa sœur, Sérika n’arrête pas de lui faire la morale. Un jour, lorsqu’elle découvre des traces sur les poignets de Yôko, Sérika Pense à une maltraitance son copain. Yôko lui dit qu’elle pratique le BDSM mais sa sœur ne veut rien entendre. Alors Yôko décide de lui donner une bonne leçon…
  • Kôsuke Takeda est un nouveau Professeur Stagiaire. Il enseigne le sport. Un jour après les cours, une élève lui demande de lui apprendre des techniques de massages. Le jeune professeur n’est pas très à l’aise car les avances de son élèves se font de plus en plus insistantes. Kôsuke va-t-il résister au charme de la jeune athlète ?

[/col-md-9][col-md-3][spacer][spacer]

[/col-md-3][/row]

Ce que j’ai pensé de « How good was i ? » de YAMATOGAWA :

J’ai passé un très agréable moment. C’est une lecture très légère et qui donne le smile !

Au niveau de l’histoire, on se laisse très facilement porté parmi les 8 récits que comporte l’ouvrage « How good was i ? » de YAMATOGAWA. L’auteur nous plonge dans fantasmes assez réalistes et pas trop farfelus (ce qui n’est pas toujours le cas dans les hentai ^^) le tout écrit sur un fond d’humour. Il ne sera pas rare de rire aux éclats ou d’esquisser un sourire après certaines chutes. Autre point positif, on fait face à un petit degré de perversion très agréable et pas malsain. Même les histoires incestueuses passent presque sans qu’on ne s’en soit rendu compte.

Les personnages, quant à eux, sont attachants et on sent vraiment la bienveillance dans les relations. Il émane une vraie complicité entre les protagonistes et ça rend les histoires plutôt réaliste pour la plupart.

Quant aux dessins, que dire à part que c’est très beau et non censurés ! Alors amateurs d’anatomie, vous voilà servis ! N’oublions pas non plus les effets dégoulinants que j’apprécie tout particulièrement. Point de vue proportions, les filles sont assez humaines (pas d’énormes boobs). Les hommes quant à eux auront des engins assez énormes parfois mais je n’ai pas trouvé ça dérangeant. Parfois, on a tout de même un peu de mal à savoir quoi est à qui et qui est où mais ça ne gâche pas la lecture pour autant.

Ce qu’il faut retenir de ce hentai :

How good was i ? » de YAMATOGAWA est un très bon hentai que je conseille à ceux qui ne se sont pas encore laissés tenter par ce genre d’ouvrage. Les histoires sont vraiment sympa et pas trop hard, les personnages sont attachants et les dessins sont magnifiques.

[spacer]

[row custom_class= » »][col-md-4][skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#fa82aa » donutwidth= »8″ title= »Dessins » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][col-md-4][skills value= »90″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#fa82aa » donutwidth= »8″ title= »Scénario » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][col-md-4][skills value= »95″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#fa82aa » donutwidth= »8″ title= »Allure Générale » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4]

 

[skills value= »95″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#fa82aa » donutwidth= »8″ title= »Note Globale » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills]

[spacer]

Autres Hentai testés :

« Masochist Club » de HIROMI NOHARA