All Posts By leianam

We-Vibe Melt, test de sextoy par Leianam

Par Posted on 0 4 min de lecture 514 lectures

Un petit test du nouveau We-Vibe Melt ça vous dit ? Alors c’est parti !

Le We-Vibe Melt n’est pas encore sorti mais fait déjà parler de lui… J’ai eu la chance de pouvoir le tester en avant première grâce à mon partenaire le site Sexy Avenue (que je remercie en passant). Mais We-Vibe Melt c’est quoi ? Ce nouveau joujou est un stimulateur clitoridien sans contact et à ondes (Pleasure Air Technology) . Il peut être utilisé en couple et en solo. Petit bonus : c’est un sextoy connecté, donc vous pouvez le contrôler grâce à l’application We-Connect disponible depuis l’App Store ou le Google Play Store.

La question que tu te poses sûrement c’est « Est-ce qu’il en vaut vraiment la peine ? » Et je te répondrais un grand « OUIIIIIIII » (on est dans le thème niveau cris jouissif je crois ^^).

Bon je t’avoue qu’avec le test plus que décevant de la dernière fois avec le Noa de chez LELO, j’avais quelques réserve quant à tester un nouveau sextoy pour couple… Ensuite, en faisant des recherches, j’ai vu que le We-Vibe Melt n’était autre qu’un stimulateur clitoridien… Je ne pouvais pas passer à côté de ça ! Et je n’ai pas été déçue…

Caractéristiques

  • Longueur : 14 cm
  • Largeur : 4,3 cm
  • 10 niveaux de puissances
  • Silencieux
  • Waterproof
  • Hypoallergénique
  • Pour couple et solo
  • Connecté (Bluetooth courte distance)

On teste le We-Vibe Melt

J’ouvre la boîte (qui est très classe cela dit en passant) et je découvre la bête. Il est plus grand que ce que je m’imaginais, il est aussi plus lourd que d’autre sextoy de ce genre. Mais sa particularité c’est sa forme, il est très ergonomique pour une utilisation en couple. Son revêtement est super doux et super agréable au touché. Les finitions sont parfaites.

Alors, par contre, ce n’est pas un sextoy que tu poses et qui tient en place tout seul. Je ne pense pas que la marque le vend comme ça. Moi j’y ai cru durant un instant, mais non il faut le tenir. Mais contrairement à un sextoy plus traditionnel, vous ne serez pas gênés par son volume.

Au niveau de la puissance, on est au top ! 10 niveaux de puissance mais silencieux… Pas de pattern de vibration ici, on reste sur ce qui fonctionne : une onde en continu. L’avantage donc, c’est qu’on n’a pas besoin d’être ingénieur pour l’utiliser…. un « + » et un « – » c’est tout. Au moins, a ne vous déconcentre pas en plein ébat !

Le petit plus : l’application We-Connect ! Je t’avoue que moi je ne suis pas très appli pour les sextoy. Par contre, le chéri s’est fait un plaisir de la télécharger direct. Elle est super simple à utiliser… Vous avez une vague que vous faites monter ou descendre avec votre doigt pour régler la puissance, c’est aussi simple que ça !

Ce que tu veux vraiment savoir : Oui il est génial. Orgasme assuré de part sa puissance et tellement agréable car très ergonomique en couple. Le chéri s’est égalment amusé avec l’application… Il y a un légé temps de latence quant à la réponse du sextoy mais rien de bien méchant. Et puis en plein ébat, si madame veut complètement se laisser aller c’est le chéri qui peut contrôler le We-Vibe Melt et ça c’est cool.

Test en solo du We-Vibe Melt

Le We-Vibe Melt reste un sextoy que tu peux tout à fait utiliser en solo. Là rien de neuf, si tu aimes la sensation des sextoys à ondes soniques, tu seras ravie. Il est facile à positionner pour un sextoy de ce type. Et le contrôler avec l’application, c’est quand même sympa !

Au niveau du nettoyage, rien de bien compliqué. Il est Waterproof et en une pièce donc tu le nettoie au savon doux et à l’eau tiède. Petite astuce pour être sûr qu’il est clean, le petit pshit de lotion antibactérienne spéciale sextoy.

Accessoires

Le We-Vibe Melt est fourni avec une pochette en satin, un chargeur magnétique USB, un manuel d’utilisation et un échantillon de lubrifiant. Mention spéciale à We-Vibe qui s’est associé à la marque de lubrifiant PJUR qui, pour moi, est la meilleure marque de lubrifiants sur le marché. Ils propose des lubrifiants de très bonne qualité et qui ne colle pas. C’est le lubrifiant qu’on utilise depuis des années, bien avant les tests de sextoys et c’est toujours vers celui-là qu’on revient après avoir tester un différent.

Petit aparté

Ce sextoy m’a été envoyé par le site Sexy Avenue. L’envoi s’est fait rapidement et discrètement. Il a été convenu avec le site que mon jugement ne devait en rien être altéré par ce partenariat. Je t’offre ici mon avis sans enjoliver ni ternir les choses. D’ailleurs, ce test est totalement subjectif. Un joujou ne pourrait pas me convenir, mais bien à toi. En matière de plaisir, chaque personne est différente et c’est pour cela qu’il existe autant de joujoux dans le but de satisfaire les désirs de chacun/chacunes. N’hésites surtout pas à aller faire un tour sur le site Sexy Avenue qui recèle 1001 objets de plaisir.

Côté lumineux et côté obscur

Avantages

  • Ergonomique
  • Joli
  • Très doux
  • Autonomie
  • Connecté

Inconvénients

  • Le prix 149€ (je dis ça mais c’est un sextoy qui vaut se prix là)

Ce qu’il faut retenir du We-Vibe Melt

Le We-Vibe Melt est un super sextoy. Si vous êtes adepte des parties de jambes en l’air avec une stimulation clitoridienne, ce sextoy est fait pour vous ! Monsieur pourras vous faire hurler de plaisir ou vous faire souffrir en le contrôlant pendant que vous gardez le positionnement parfait et ça, ça fait plaisir.

Note Globale

[skills value= »95″ size= »180″ bgcolor= »#ffffff » fgcolor= »#cc1bce » donutwidth= »8″ title= » » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills]

Commencez à écrire ou saisissez « / » pour choisir un bloc

Noa de chez LELO, test de sextoy par Leianam

Par Posted on 0 4 min de lecture 640 lectures

Jamais, moi et mon chéri, n’avions testés un sextoy pour couple (hormis les éternels anneaux vibrants un peu pourris ^^). J’ai donc été très contente lorsque Sexy Avenue m’a proposé de tester le Noa de chez LELO.

J’ai toujours été un peu mitigée quant l’efficacité de ce genre de sextoy ! Étant donnés que nous somme toutes foutues différemment, j’ai toujours eu du mal à croire que les vibrations se retrouvent au bon endroit, avec la bonne pression, etc… et j’avais vu juste !

J’ai beau apprécier LELO, cette fois j’ai été déçue.

Caractéristiques

  • Longueur : 8,4 cm
  • Largeur : 4,2 cm
  • Diamètre : 2,8 cm
  • 6 modes de vibrations
  • Autonomie
  • Waterproof
  • Hypoallergénique
  • Pour couple

On teste le Noa de chez LELO

Au niveau de l’emballage, toujours pareil, ça en jette ! En même temps, c’est toujours ainsi avec LELO. J’ai été assez surprise par la petite taille du joujou… Vous savez que je n’aime pas les gros sextoys, et ayant un chéri plus que bien membré, les gros trucs, c’est l’angoisse !

Le Noa de chez LELO est souple, doux, bref il a en apparence tout pour séduire. Mais, je l’allume… Quelle n’a pas été ma déception quand j’ai remarqué qu’il n’y avait qu’un seul niveau de vibration en continu… En gros, tu l’allumes, il est à la puissance max direct. Tu appuies à nouveau et te voilà paumé parmi un panel de pattern de vibrations (je ne les utilise jamais, je n’aime pas). Et puis je ne parle même pas de la partie interne qui est juste là pour maintenir le sextoy en place.

Me voilà déjà sceptique ! Je l’insère… Nickel ! Après quelques jeux et préliminaires, le chéri rentre en moi et… Aïe, Aïe, Aïe…L’angle du Noa de chez LELO pince l’entrée du vagin (chez moi). Le chéri se lance dans quelques vas et vient et…Non, ce n’est pas possible… La partie interne (sensée sûrement stimuler le point G) me cause également des douleurs…

Stop ! Le sexe n’est pas sensé se passer dans la douleur ! Quand certains décideraient de continuer, histoire de voir… Nous on dit non ! Quant aux vibrations, eh bien comme je l’avais prédit, elles ne sont pas placées au bon endroit chez moi ! Donc si en plus, tu dois tenir le sextoy de telle ou telle manière…Autant prendre l’éternel stimulateur clitoridien qui offre bien plus de possibilité et de plaisir.

Au niveau du chéri

Au niveau du chéri, ce n’était pas super agréable non plus. Les sensations de vibrations qu’il pouvait ressentir étaient plutôt cool, MAIS le soucis c’est que la partie plus bombée à l’intérieur frottait la base du gland ce qui occasionnait une gêne.

Néanmoins

Ce sextoy ne me convient pas mais peut peut-être VOUS convenir ! Étant donné que nous somme toutes faites de façon différentes ET que nos chéris le sont également, je ne doute pas que le Noa de chez LELO conviendrait à certains d’entre vous ! Je tiens à répéter encore et encore que les tests de sextoys sont tout simplement et purement subjectifs ! Mais j’essaie toujours d’apporter un avis nuancé… Tout n’est pas noir ou blanc ! Je vous invite donc à aller faire vos petites recherches pour obtenir d’autres témoignages (et cela ne vaut pas que pour les sextoys ^^)

Maintenant, la question que je me pose, c’est :  » Est-ce bien raisonnable d’investir dans un sextoy qui coûte 99 € en sachant qu’il ne nous conviendra peut-être pas ? » Et puis, le peu de possibilités au niveau des vibrations continues reste un gros point négatif !

Accessoires

Une pochette est fournie avec le sextoy ce qui est toujours sympa quand on veut le transporter. Pour le charger, il suffit de dévisser la partie vibrante et de brancher le cordon USB. Il est totalement waterproof une fois revissé.

Petit aparté

Ce sextoy m’a été envoyé par le site Sexy Avenue. L’envoi s’est fait rapidement et discrètement. Il a été convenu avec le site que mon jugement ne devait en rien être altéré par ce partenariat. Je t’offre ici mon avis sans enjoliver ni ternir les choses. D’ailleurs, ce test est totalement subjectif. Un joujou ne pourrait pas me convenir, mais bien à toi. En matière de plaisir, chaque personne est différente et c’est pour cela qu’il existe autant de joujoux dans le but de satisfaire les désirs de chacun/chacunes. N’hésites surtout pas à aller faire un tour sur le site Sexy Avenue qui recèle 1001 objets de plaisir.

Côté lumineux et côté obscur

Avantages

  • Petit et joli
  • Waterproof

Inconvénients

  • Le prix (99€)
  • NE CONVIENT PAS A TOUT LE MONDE !!!

Ce qu’il faut retenir du Noa de chez LELO

Bien qu’il soit joli et petit, le Noa de chez LELO n’est définitivement pas un sextoy qui peut convenir à tous… Si vous voulez tenter le coup, allez-y ou sinon la bonne vieille méthode stimulateur clitoridien (quel qu’il soit) est la solution la plus sûre et la plus efficace !

Note Globale

[skills value= »40″ size= »180″ bgcolor= »#ffffff » fgcolor= »#cc1bce » donutwidth= »8″ title= » » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills]

Liv 2 de chez LELO, test de sextoy par Leianam.

Par Posted on 0 3 min de lecture 460 lectures

Je suis très heureuse d’avoir reçu le sextoy Liv 2 de chez LELO. Tout simplement parce que, en y réfléchissant, je ne possède pas de vibromasseur. Étonnant n’est-ce pas ?

Aussi loin que je me souvienne, j’en possédais un oui. Un de la marque Durex. C’était un de mes tous premiers sextoys. Après quelques années de bons et loyaux services, il a tout simplement décidé de rendre l’âme. RIP !

Ensuite j’ai été tentée par des joujoux un peu plus particuliers au niveau de leur forme et plutôt des « rabbit ». Donc voilà, je suis très heureuse d’enfin en récupérer un 🙂

Ce qui m’a attiré chez le Liv 2 de chez LELO, c’est qu’il est tout petit. Dans un monde où l’on pense que « plus gros c’est, mieux c’est », je trouvais ça indispensable de démontrer que l’on peut prendre son pied avec des sextoys plus petit ». Eh bien oui, tu n’as pas besoin d’un truc énorme quand tu sais comment jouer avec un petit (et c’est valable pour les membres des messieurs aussi).

Caractéristiques

  • Longueur : 17,4 cm
  • Diamètre : 3,5 cm
  • Autonomie : 4h
  • 8 modes de vibrations
  • Waterproof
  • Hypoallergénique
  • Convient aux femmes et aux hommes
  • Convient au plaisir anal

Je teste le Liv 2 de chez LELO

En solo

Ma première envie était de tester le Liv 2 de chez LELO sur le clitoris (ça me rappelle la bonne vieille époque ou je ne possédais pas de sextoy spécial clitoridien). En même temps ça vibre, alors pourquoi s’en priver ? Et je n’ai pas été déçue… C’est toujours agréable comme sensation.

En vaginal, c’est très agréable aussi. Ce que j’ai le plus apprécié, comme je l’ai déjà mentionné, c’est qu’il est fin. Ce n’est pas toujours évident de trouver un petit sextoy de très bonne qualité. Sa petite taille lui permet aussi d’être très léger. Et puis, il n’est pas trop long. Manipuler un sextoy très long, c’est du sport et on le sent vite dans les bras.

Les vibrations sont très efficaces. Le plus fort est assez fort. Et les paternes (programmes de vibrations) peuvent rendre la masturbation plus ludique. La matière quand à elle est vraiment très douce. Et je trouve ça toujours super quand un sextoy est waterproof. Ça rend le nettoyage plus facile et ça permet plus de folies.

Sa petite taille pourra peut-être te tenter de l’utiliser en anal. Sa taille est parfaite pour cette pratique. Parfait pour les débutants et les confirmés ! Ce que je veux faire passer comme message avec ce sextoy, c’est qu’on pense toujours que plus c’est gros, plus vous aurez du plaisir. Mais non en fait, certains joujoux démesurés peuvent blesser, gardes ça en tête. Et il n’y a aucune honte à avoir à utiliser de plus petits sextoys.

Autres situations

Je pense que ce sextoy pourrait être une bonne solution pour la double pénétration si c’est ce qui te branche 😉

Petit aparté

Ce sextoy m’a été envoyé par le site Sexy Avenue. L’envoi s’est fait rapidement et discrètement. Il a été convenu avec le site que mon jugement ne devait en rien être altéré par ce partenariat. Je t’offre ici mon avis sans enjoliver ni ternir les choses. D’ailleurs, ce test est totalement subjectif. Un joujou ne pourrait pas me convenir, mais bien à toi. En matière de plaisir, chaque personne est différente et c’est pour cela qu’il existe autant de joujoux dans le but de satisfaire les désirs de chacun/chacunes. N’hésites surtout pas à aller faire un tour sur le site Sexy Avenue qui recèle 1001 objets de plaisir.

Côté lumineux et côté obscur

Avantages

  • Waterproof
  • Silencieux
  • Petit et léger
  • Très classe

Inconvénients

  • Le prix (139€)

Ce qu’il faut retenir Womanizer Liberty

J’ai adoré le Liv 2 de chez LELO. C’est un sextoy utile, simple et efficace. De plus, son petit gabarit le rend parfait comme premier sextoy pour les jeunes filles ou tout simplement pour les femmes ayant un petit vagin. Si tu cherches un vibromasseur petit mais puissant, C’est celui là qu’il te faut !

Note Globale

[skills value= »80″ size= »180″ bgcolor= »#ffffff » fgcolor= »#cc1bce » donutwidth= »8″ title= » » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills]BoutonJe veux ce sextoy !

Womanizer Liberty – Test sextoy – Leianam

Par Posted on 0 7 min de lecture 582 lectures

Ahhhhh, le fameux Womanizer Liberty. Je dois dire qu’avec tous les sextoys de type (je t’assure que je n’arrive jamais à catégoriser ce genre de sextoy… »suceur de clito » c’est vraiment horrible 😅 et en plus c’est plus une question de pulsations que de succions ou que d’aspiration…), bref avec tous les sextoys de ce types qui sont sortis, on ne sait plus où donner de la tête.

C’est vrai, les prix varie du simple au… quintuple 😦. Il y en a de tous les design, de toutes les couleurs, des beaux, des classes, des marrants. En fait, c’est comme si tu te retrouvais au milieu de The Walking Dead mais avec des sextoys à la place des zombies… Certains te feront rire, d’autres pleurer et peut-être même que certains te tueras… de plaisir je parle 😉. Donc ce n’est pas toujours évident de faire son choix. Le mieux c’est de tester pour savoir et c’est pour ça que je suis là.

Et Dieu sait à quel point j’ai adoré le Womanizer Liberty… Je possède déjà le Satisfyer Pro 2, le Sona Cruise de chez Lelo. Mais il me manquait un des pionniers de cette génération de sextoys, où en tout cas, celui qui à rendu célèbre les « aspirateurs à clitos » (même ça j’ai du mal à le dire), j’ai nommé le WOMANIZER. Et en 4 mots, le Womanizer Liberty, ça déchire sa race ! (voyez ce langage comme un cris proche de l’orgasme).

Description du Womanizer Liberty

Le Womanizer Liberty est un sextoy de type « clitoridien à pulsations » (je crois que je tiens quelque chose là). Il te feras vibrer sans contact direct avec la peau. C’est tout simplement énorme. Et crois-moi qu’en matière de jouissance, il sait y faire malgré sa petite taille. Eh oui, il est mini rikiki car il est spécialement conçu pour te suivre là où tu iras, découvrir de nouvelles contrées jusqu’alors inexplorées (et je ne parles pas de ton corps cette fois 😁). Le diction : « Ce n’est pas la taille qui compte » prend ici tout son sens. 

De plus, il est Waterproof, donc il te suivra encore plus partout. Autant te dire que là, oui, tu vas le considérer comme ton meilleur amis ! Et puis, être waterproof ça a un gros avantage : le nettoyage. Tu le passe sous l’eau tiède, le nettoie avec un savon anti-bactérien et hop le tour est joué ! Moi j’aime aussi faire un pshit de lotions antibactérienne spéciale sextoy, mais c’est comme tu veux… tant qu’il est nettoyé. Sinon, aïe la mycose. 

Mais aussi 

Il est aussi super silencieux. Imagine toi assise dans les transports, tu le mets en place et à toi l’orgasme en toute discretion… pour le sextoy je parle, toi, ça risque d’être un peu plus compliqué ! Pourquoi je dis de le mettre en place ? C’est simple, il est tellement petit et bien conçu qu’il suffit de le mettre en place, de serrer les jambes et tadaaaaaaa ! Sérieusement, c’est le premier sextoy qui dans mon cas, me permets de me libérer de mes mains et de jouir les jambes fermées… Oui je suis plutôt « démonstratrice » pour atteindre l’orgasme !

Blagues à part, je vais accéléré sinon ce test sera beaucoup trop long. Ce sextoy vous est fourni avec une pochette (en plus de son boitier aimenté qui permet de protéger l’embout). Il se recharge en mode aimant. La charge dure 60 minutes et il tient 120 minutes en action, ouaip il est aussi tenace ! Ah oui, il est fourni aussi avec un embout plus grand. Les concepteurs de sextoys ont enfin compris qu’on avait pas toutes la même taille de clito. (Il ne manquera plus qu’il fasse ça aussi pour les tailles de vagins pour les dildos mais ça c’est une autre histoire).

Caractéristiques

  • Sextoy clitoridien à pulsations.
  • Longueur : 10.4 cm
  • Largeur : 5.5  cm
  • poids : 90 gr
  • 6 modes de pulsations
  • Prévu pour l’emmener partout grâce à sa petite taille
  • Coque de protection pour le transport et le rangement
  • Très silencieux
  • Silicone 100% hypoallergénique
  • Chargeur aimanté
  • 120 minutes d’autonomie

On teste « la Bête »

A la base j’étais sensée tester le Stimulateur Womanizer 2Go, le sextoy en forme de rouge à lèvre. Mais pour un soucis technique, Sexy Avenue m’à proposé de plutôt tester le Womanizer Liberty. Et tu sais quoi ? Je ne regrette ABSOLUMENT pas ! Ça faisait un moment que je voulais tester ce que valait les petit sextoys format voyage. Et je ne suis pas déçue car en plus il s’avère que le Liberty est plus petit et plus léger que le Rouge à lèvre. 

En solo

Je n’ai pas pu attendre avant de le tester. Je le trouve très facile à placer enfait, ce qui n’est pas le cas de tous. J’avais du mal avec le Satisfyer Pro 2, le Sona Cruise était un peu plus facile à placer. Mais le Liberty est, de loin, le plus facile à placer. 

Au  niveau des sensation, j’adore… Il est plus doux que le Sona Cruise et plus intense que le Satisfyer. Combien de temps j’ai mis à jouir ? 2 minutes 30 max 🤭 je ne sais pas si je dois être fière où avoir honte… Tu sais quoi ? On ne devrait jamais avoir honte de pouvoir jouir en 2 secondes. Ha ! 

Après ça, je lis le manuel. Il est écrit qu’on peut le faire tenir tout seul entre ses cuisses pour disposer librement de ses mains. Je me suis dis : « Mouais, encore un truc qu’ils essaient de nous vendre mais qui n’est pas vraiment fiable ». Alors, j’ai testé… eh bin, ils n’ont pas mentis les salauds ! Je jouis aussi vite que d’habitude. Chapeau bas les gars, vous avez fait un super boulot ! 

En duo

Que serait un test de sextoy sans son utilisation au sein du couple ? Eh bien je peux te dire qu‘il assure (le sextoy hin). Aussi bien en missionaire qu’en levrette. Eh oui, il faut tout de même varier les plaisirs…Oups…Attends… Quoi ?…. : »Mais oui mon chéri, toi aussi tu assures ! »…Désolé, Nam me rappellait à l’ordre 🙄… Revenons à nos moutons, une position à tester, c’est couché sur le ventre (oui en mode crêpe ) ton/ta partenaire sur toi…ça peut être super cool !

Autres situations

Par contre, je ne l’ai pas (encore) testé en voyage, dans la voiture, en public (soyons folles !), sous la douche… Mais je sais que désormais ça sera lui que je prendrais quand je partirais !

Dans le bain, je ne tente pas. Ce n’est pas la sensations qui me dérange, non car c’est vraiment chouette. C’est juste que j’ai tendance à me choper une mycose quand je jouis dans le bain… Alors je ne tente plus.


Le Womanizer Liberty en simple, clair et concis !

Le Womanizer Liberty est tout simplement une réussite. Avec lui, je kiffe et je surkiffe. Si tu ne sais pas sur quel sextoys à pulsations craquer, ne cherches plus, c’est sur celui-ci. Womanizer a réunis dans ce petit bijoux, toutes les qualités indispensables pour un sextoy de ce type. En effet, il est petit, silencieux, puissant, ergonomique, adapté à toutes, waterproof, il est endurant et assez joli dans sa sobriété à vrai dire. Son prix (99€) justifie toutes ces qualités. 

Finalement, le Womanizer Liberty est tout simplement LE sextoy à mettre entre les mains de toutes les femmes. Pour moi, ce sextoy est un 10/10.

Petit apparté

 

 

Ce sextoy m’a été envoyé par le site Sexy Avenue. L’envoi s’est fait rapidement et discrètement. Il a été convenu avec le site que mon jugement ne devait en rien être altéré par ce partenariat. Je t’offres ici mon avis sans enjoliver ni ternir les choses. D’ailleurs, ce test est totalement subjectif. Un joujou ne pourrait pas me convenir, mais bien à toi. En matière de plaisir, chaque personne est différente et c’est pour cela qu’il existe autant de joujoux dans le but de satisfaire les désirs de chacun/chacunes. N’hésites surtout pas à aller faire un tour sur le site Sexy Avenue qui recèle 1001 objets de plaisir.

Côté lumineux et côté obscur

[row custom_class= » »][col-md-6]Les points positifs[plus_list]

  • Tout (lire le test complet car je n’ai pas envie de me répéter 😊)

[/plus_list][/col-md-6]

[col-md-6]Les points négatifs[minus_list]

  • Pour jouer le jeu, disons que l’aimant du boitier de protection est un peu faible. Mais on s’en fout si on le met dans la pochette.

[/minus_list][/col-md-6][/row]

Ce qu’il faut retenir Womanizer Liberty

[row custom_class= » »][col-md-4][skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#000000″ donutwidth= »8″ title= »Plaisir » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][col-md-4][skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#000000″ donutwidth= »8″ title= »Ergonomie » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][col-md-4][skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#f2f2f2″ fgcolor= »#000000″ donutwidth= »8″ title= »Rapport qualité/prix » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills][/col-md-4][/row]

[spacer]

Note Globale

[skills value= »100″ size= »180″ bgcolor= »#dd3333″ fgcolor= »#0fc7ff » donutwidth= »8″ title= » » font= » » fontsize= »30px » fontstyle= » » custom_class= » »][/skills]

Endométriose : mon combat ! Partie 1 : le diagnostique.

Par Posted on 1 6 min de lecture 812 lectures

L’Endométriose c’est quoi ? Eh bien, avant toute chose, il faut savoir que c’est est une véritable saloperie.

Je vous entends déjà venir, si vous vous êtes un brin macho, vous me direz : « Ouais encore un truc de bonne femme qui ne me concerne pas, enfait vous avez juste des règles douloureuses ». Et c’est là que tu as tout faux !

L’Endo…quoi ?

L’Endométriose est une MALADIE chronique et elle touche 1 femme sur 10… et cette maladie est à l’heure actuelle incurable.

Commençons par un peu de théorie… après je vous parlerais de mon cas. Pour faire court, dans notre utérus se trouve un tissus appelé endomètre. A chaque cycle, l’endomètre s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse et s’il n’y a pas fécondation, il se désagrège… Tu l’auras compris, ce sont les règles !

Sauf que, chez la femme qui a de l’Endométriose, les règles décident aussi de remonter et se faire la malle ailleurs. Et donc, le tissu (endomètre) provoque des lésions et décide de coloniser nos ovaires et autres organes.

Le truc, c’est que ça ne touche pas que l’appareil reproducteur… Non, l’Endométriose est bien plus vicieuse que ça ! Elle peut également s’étendre sur l’appareil digestif comme le colon. Mais elle s’attaque aussi la vessie, au diaphragme. Dans de rares cas, ça peut même toucher les poumons ! Autant te dire qu’elle se fait plaise la coquine…

On ne sait pas encore ce qui cause cette maladie, et comme je te l’ai dit, elle est incurable…Eh ouais, me voilà prête à vivre avec une « super amie » pour le reste de ma vie ! Le gros problème, à l’heure actuelle, c’est le diagnostique… Une femme est diagnostiquée en moyenne au bout de 7 ans, car on minimise les symptômes ! Tu imagines les dégâts ? Car pendant ce temps, à chaque règles, l’Endométriose progresse.

Les symptômes

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe autant de « type » d’Endométriose que de femmes, la maladie provoquent des symptômes différents et progresse de manière différente selon la personne.

Néanmoins, parmis les symptômes on peut retrouver : douleurs durant les règles, des crampes. Douleurs durant les rapports sexuels. Mais aussi, douleurs lorsque l’on va aux toilettes durant les règles (je te passes les détails, tu as compris). J’ai noté aussi que j’avais de grosses douleurs durant la période d’ovulation. Cette maladie cause même des problèmes de fertilités ! Super non ?

La puce àl’oreille

Mon diagnostique s’est fait un peu par hasard !

On est en mai 2017 , me voilà chez ma nouvelle gynéco (une super qu’on m’a conseillée car je n’étais pas satisfaite des précédents). Premier rendez-vous tout est normal durant l’examen (comme d’hab) et on termine par la question : « Est-ce que vous avez des règles douloureuses ? ». Ma foi, oui mais rien qui ne passe pas avec un anti-douleur. Et c’est sur ces mots que je m’en vais.

Bin oui, depuis que j’ai mes règles, j’ai toujours eu mal ! Parfois plus que d’autre… Mais, on m’a toujours dit que c’était normal d’avoir mal durant ses règles. Donc je n’y ai as prêté plus attention que ça. C’est vrai qu’en y repensant, je ne suis pas de celles qui peuvent penser aux relations sexuelles durant cette période. J’ai quand même bien mal, même parfois a en pleurer et envoyer le chéri en urgence chercher des médocs à la pharmacie. Mais je te dis, rien d’inhabituel… hum (tu commences à l’entendre mon ironie ?)

Peu après, je tombe sur une vidéo de la chaîne « Parlons peu, mais Parlons ! » qui parle d’Endométriose… Ouai, enfait c’est bizarre mais je me retrouve assez dans cette vidéo. Les douleurs… peut-être que ce n’est pas si normal que ça enfait. Et là ma petite voix intérieure commence : « Eh mais tois-toi donc mon enfant ! Ne te tourne pas en victime, ces choses là ça n’arrive qu’aux autres. Tu n’as pas de maladie, tu as juste un peu mal ». Moi : « Oui tu as sans doute raison  » et le temps passe…

Les signes s’accumulent

Cependant, un jour durant mes règles, rien ne va plus. J’ai mal…tellement mal que je crois que je vais mourir ! Je suis couchée parterre dans ma salle de bain. Je ne sais plus bouger. J’ai mal de mon nombril à mes genoux (ce qui est habituel) mais en encore plus fort. La douleur est telle, que j’ai des nausées… et je finis même par vomir. Je n’en peux plus. Ce n’est pas normal !

Mais la petite voix dans ma tête me dis : « Mais non t’inquiète, ce n’est que la première fois que ça arrive. Il n’y a pas de quoi s’alarmer ». Et je continue ma vie. Mais je ressens aussi une douleur, au fond du vagin (ça fait des années qu’elle est là mais ça me gêne de plus en plus) d’ailleurs, je sens même une petite grosseur à cet endroit.

Je commence à être un peu plus à l’écoute de mon corps et je remarque des douleurs lors de mon ovulation. Et durant cette période, lorsque j’éternue, j’ai l’impression que mes ovaires éclates… Non là ça va trop loin, je repends rendez-vous chez la gynéco.

Le diagnostique de mon Endométriose

Juillet 2017, je me rends chez ma gynéco. Je lui parle de la grosseur (elle est super étonnée que j’ai détecté un aussi petit truc) et de la fois où j’ai eu mal au point de vomir. Elle me regarde et me dit : « Madame, vous avez de l’Endométriose. Ne vous inquiétez pas, on va prendre ça en charge et vous gagnerez en qualité de vie »

Les douleurs durant les rapports, les règles et tout… tout vient de là ! Me voilà soulagée, mais aussi complètement flippée. Elle me dit qu’on peut opérer. Cependant, n’étant pas experte en la matière, elle m’envoie chez une autre gynéco spécialisée dans la maladie.

Septembre 2017, même cabinet, je me rends chez la spécialiste. Enfait, elle travaille avec une chirurgienne qui ne s’occupe que de cas d’Endométriose… Et en plus, la salle d’op est à la pointe de la technologie. Je serais opérée en novembre 2017 à la Citadelle de Liège. On me retirera alors, toutes les lésions dues à l’Endométriose.

Mais avant ça, je subirais des examens vraiment pénibles mais nécessaires qui permettrons de déterminer jusqu’où l’Endométriose s’est propagée. Mais je vous raconterais ça une prochaine fois !

A lire absolument

Si vous connaissez une femme susceptible d’avoir de l’Endométriose ou si vous pensez vous même avoir cette maladie, parlez-en ! Je vous rappelle que la maladie est en moyenne diagnostiquée au bout de 7 ans !

Parlez-en a votre médecin, gynéco… et s’ils font la sourde oreille, changez de médecin. Encore à l’heure actuelle, le corps médical nie cette maladie où alors passe à côté. Certains médecins ne sont pas formés pour le diagnostique, où ne veulent pas s’en préoccuper. Et si vous tombé sur quelqu’un qui entends ce que vous lui dites, ne le lâchez plus !

Si vous ne savez pas vers qui vous tourner, voici des associations qui peuvent vous aider :

Ces associations pourront vous conseiller dans : le choix d’un spécialiste, si vous voulez vous sentir écouté où si vous rechercher plus d’informations sur le sujet.

Moi je vous dis à bientôt, car le diagnostique n’est que le début du combat. Prenez soin de vous !